< Retour aux nouvelles

Pétition pour plus de services en DI

Près de 50 familles de personnes vivant avec une déficience intellectuelle ont participé ce matin au dépôt d'une pétition à l'Assemblée nationale du Québec. Cette affluence extraordinaire à l'Hôtel du Parlement est venue confirmer la mobilisation des familles et organismes en déficience intellectuelle qui ont vu les services s'amenuiser et les ressources diminuer année après année.

Parrainée par le député de Saint-Jean, M. Dave Turcotte, et lancée à l'initiative de Mme Stéphanie Cloutier mère d'une fille vivant avec une déficience intellectuelle, la pétition demandait au gouvernement du Québec un rehaussement significatif des budgets et des services en déficience intellectuelle. « En tant que mère, je voulais signifier que les besoins de nos enfants doivent être entendus et comblés au plus vite car l'accès rapide aux services est un gage de développement et un investissement positif pour l'avenir de notre société » a lancé Mme Cloutier.

Rappelons qu'au printemps, des députés de partout à travers la province recevaient des centaines de lettres de parents inquiets, alarmés, face au désengagement du gouvernement envers les personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Initiative devenue mouvement collectif d'ampleur, ce cri du cœur est désormais national, repris à l'unisson par des milliers de Québécois qui souhaitent ardemment voir naître une société inclusive pas seulement en théorie, mais aussi dans les actions concrètes de ses plus hauts représentants.

En conférence de presse, les familles et les organisations du milieu de la déficience intellectuelle ont appelé l'ensemble des partis présents à l'Assemblée nationale à s'engager face aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Soucieux de garantir une qualité de vie et une dignité aux personnes ayant une déficience intellectuelle et à leur famille, le milieu de la déficience intellectuelle prévoit continuer à se mobiliser en vue des élections provinciales de l'automne 2018.