Impact environnemental du recyclage

Tous les jours, des tas de vêtements prennent le chemin des sites d’enfouissement municipaux. Pourquoi ce gaspillage? Les vêtements peuvent connaître plusieurs vies avant d’être complètement transformés.

Malheureusement, de plus en plus de vêtements sont jetés plutôt que d’être donnés pour être revalorisés. Une personne sur 3 ne donne pas ses articles usagés parce qu’il est plus facile de le jeter que de trouver un endroit pour les donner.

Saviez-vous que :

  • Les Nord-Américains envoient plus de 10,5 millions de tonnes d’articles encore portables dans les dépotoirs chaque année.
  • Selon Recyc-Québec, les Québécois jettent annuellement 24 kilos de vêtements chaque année.
  • En fait, seulement environ 15 % des vêtements usagés sont recyclés ou donnés, faisant des textiles le matériau réutilisable au plus faible taux de recyclage.
  • C’est encore plus choquant lorsqu’on réalise que près de 95 % des déchets textiles dans nos dépotoirs aujourd’hui auraient pu être recyclés.
  • L’Agence des États-Unis pour la protection de l’environnement rapporte que le recyclage actuel des vêtements et textiles a un plus grand impact sur la réduction des gaz à effet de serre que le recyclage des déchets de jardin, du verre et du plastique.
  • Il faut plus de 2 600 litres d’eau pour produire un seul t-shirt en coton neuf et plus de 6 800 litres d’eau pour fabriquer un seul jean neuf. Ceci est sans compter tous les pesticides pour contrôler la production (10% de la consommation mondiale des pesticides est engloutie dans la fabrication du coton).
  • En fait, l’industrie de la mode est la 2e plus polluante au monde, après l’industrie des énergies fossiles.

Pas de doute, il y pleins de choses que nous pouvons faire ensemble pour améliorer notre comportement, y compris adopter des habitudes d’achat plus sensées et réutiliser les vêtements au lieu de les jeter. Merci de faire passer le mot!